mardi 18 septembre 2018

La place du chien. Sitcom canin et postcolonial (Marine Bachelot Nguyen)

Troisième titre publié chez Lansman pour Marine Bachelot Nguyen.

Mise en vente le 21 septembre 2018
54 pages - 11 euros - isbn 978-2-8071-0205-7
Photo de couverture : Caroline Ablain

La pièce :
Coup de foudre ! Silvain, un musicien congolais rencontré un soir de concert, vient s'installer chez Karine qui habite avec son labrador Sherkan dans un minuscule appartement. Mais très vite la tension monte, le ciel s'obscurcit. Car Karine a un rapport assez fusionnel avec son chien, tandis que Silvain est persuadé qu'un esprit malin habite l'animal...
Arriveront-ils à se comprendre, à dépasser leurs différences, à aménager leur quotidien pour assumer et surmonter des conflits exacerbés par la présence de l’animal ? 
Au-delà de cette histoire qui flirte avec l'amour, l'humour et l'émotion, la pièce aborde sous un angle métaphorique des questions de société particulièrement sensibles aujourd'hui...

L'auteure :
Auteure et metteure en scène, née en 1978, Marine Bachelot Nguyen, après des études de Lettres/Arts du spectacle, travaille comme dramaturge pour le Théâtre de Folle Pensée et Roland Fichet, tout en poursuivant des recherches sur le théâtre militant. 

En 2004, elle fonde avec cinq autres auteurs "Lumière d'août", compagnie théâtrale/collectif d'auteurs à Rennes. Elle crée plusieurs spectacles au sein du festival Mettre en scène (Théâtre National de Bretagne) et est artiste associée au Centre culturel de Cesson-Sévigné en 2012-2013.
Dans ses textes et mises en scène, elle explore l'alliance de la fiction et du document, les croisements du corps et du politique, les questions féministes et postcoloniales.

Elle obtient l'aide à l'écriture de Beaumarchais-SACD pour La place du chien (sitcom canin et postcolonial), qu'elle termine lors d'une résidence d'auteure à la Chartreuse en 2009. Pour son projet Les ombres et les lèvres sur la communauté LGBT au Viêtnam, elle est lauréate 2014 du programme Hors-les-Murs de l'Institut français, et d'une bourse Découverte du CNL (Centre National du Livre). En septembre 2017, elle a participé à une "Pépinière à projets" organisée par la CITF à Ottawa (Canada). Elle repart en résidence "Villa Saïgon" en 2018 pour le projet "Circulations Capitales".

Ses textes ont été montés par elle ou d'autres metteurs en scène en France, en Suisse et en Afrique.

Son théâtre :
- Akila. Le tissu d'Antigone. A paraître
- La place du chien. Les Deux corps, 2014 puis Lansman 2018
- Les ombres et les lèvres. Lansman 2018
- Le fils. Lansman, 2017
- Desperate Alkestis (2012)
- Rebel girlz mascarade (2012)
- A la racine (2011)
- "La femme, ce continent noir..." (2010)
- Histoires de femmes et de lessives. Les Deux corps, 2011
- Tabaski (2010) et Parc des expulsions (2007)
- Elle [Cécilia] (2008)
- Artemisia vulgaris (2007)
- Grève in Courtes pièces politiques, Les Deux corps, 2012


La pièce a été créée fin mars 2014 à la Maison du Théâtre (Brest), puis à la Maison des Métallos (Paris) dans une mise en scène de Marine Bachelot Nguyen. Avec : Yoan Charles, Lamine Diarra, Flora Diguet. Scénographie : Bénédicte Jolys. Lumière : Gweltaz Chauviré. Son : Pierre Marais. Vidéo : Julie Pareau. Costumes : Laure Fonvieille.
Coproduction et soutiens : Lumière d'août (Rennes), Maison du Théâtre (Brest), Théâtre du Pays de Morlaix, Théâtre National de Bretagne (Rennes), Maison des Métallos (Paris), Le Pont des Arts (Cesson-Sévigné). Avec l'aide à la production de la DRAC Bretagne et de Beaumarchais-SACD.

Elle a reçu en 2008 l'aide à l'écriture de Beaumarchais-SACD. 
Elle a été achevée pendant une résidence d'écriture à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon en juin 2009.

lundi 17 septembre 2018

Amir Avant (Aurianne Abécassis)

Nous sommes heureux d'annoncer la sortie du premier livre d'Aurianne Abécassis publié chez nous.

Mise en vente le 20 septembre 2018
50 pages - 10 euros - isbn 978-2-8071-0211-8
Photo de couverture : Jalhil Teïbi


La pièce :
De l'autre côté du périphérique se dresse la tour en verre d'une grande entreprise qui vient de délocaliser son siège de Paris vers la banlieue. 
Shams, un jeune du quartier, se fait embaucher comme agent de sécurité. Sérieux et efficace, il réussit rapidement son intégration et gagne la confiance de Valérie, la responsable du service. La confiance... et peut-être davantage.
Mais Shams a un jeune frère, Amir, qui a récemment disparu. Et une soeur qui consacre toute son énergie à le rechercher dans la ville, espérant l'apercevoir du haut des immeubles. Jusqu'à ce qu'elle entre en contact avec un mystérieux interlocuteur à travers l'interphone de la plus haute des tours...

L'auteure :
Aurianne Abécassis est auteure pour le théâtre, la marionnette, la radio. Après un Master d'Etudes théâtrales à Paris III, elle est formée en jeu au conservatoire de Bobigny, puis accompagnée dans son écriture à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre. 

Elle écrit pour et avec des compagnies, est accueillie en résidence (La Chartreuse à Villeneuve-lès-Avignon, CED-WB à Mariemont, Textes en l'air à Saint-Antoine-l'Abbaye, Théâtre des 2 Rives de Charenton...) et encadre également des ateliers d'écriture pour enfants, adolescents et adultes.

En 2014, elle cofonde le club d'auteurs et d'autrices ACMé - Appuyés Contre un Mur qui s'écroule - avec Marc-Antoine Cyr, Solenn Denis, Jérémie Fabre et Clémence Weill. 

Pour le théâtre, elle écrit entre autres Provisoires anatomies (encouragements du Centre National du Théâtre) ; La confiance (bourse du Centre National du Livre) ; Amir avant ; Chercher les camarades

Ces trois derniers textes sont en cours de publication chez Lansman Editeur.
Pour la radio, elle écrit Le meilleur bleu, diffusé sur France Culture dans une réalisation de Marguerite Gateau, et elle co-écrit avec Judith Bordas le docu-fiction Pousser les murs, diffusé également sur France Culture. 
Pour la marionnette, elle écrit notamment Espèces d'oiseaux [c'est vrai qu'il y a les rêves aussi], mis en scène par Nadine Allibert, et Nos petites forêts (THE BIG BIG NIGHT), mis en scène par Emilie Flacher. 

samedi 15 septembre 2018

DEUX TEXTES sélectionné pour l'opération JE LIS DU THEATRE dans la région de Saint-Nazaire

Deux nouveaux textes de notre catalogue à l'honneur.
Nous avons le plaisir d'annoncer que deux textes publiés chez Lansman Editeur - Emile&Cie ont été sélectionnés dans le cadre de l'opération "Je lis du théâtre" portée par l'Athenor.
Elle vise à faire connaître la vitalité et la richesse du théâtre pour la jeunesse. Chaque année, sept oeuvres sont sélectionnées par un comité de lecteurs constitué de bibliothécaires et sont lues par les élèves d'une trentaine de classes du département Loire-Atlantique.
Il s'agit de MEUTE. UNE LEGENDE de Caroline Stella et de EN VOITURE SIMONE de Luc Tartar. Bravo aux deux auteurs et merci aux organisateurs.

mercredi 12 septembre 2018

DEUX FINALISTES au prix "Jeune public" organisé dans le Rectorat de Nice.

Nous avons le plaisir d'annoncer que deux textes parus chez Lansman Editeur - Emile&Cie cette année sont finalistes du 12e "Prix de la pièce de théâtre contemporain pour le jeune public" organisé par la Bibliothèque de théâtre Armand Gatti : CRAYONS DE COULEUVRES de Carine Lacroix pour les élèves de CM2 & 6e et DES ILLUSIONS de la Cie 3637 (Coralie Vanderlinden, Sophie Linsmaux et Bénédicte Mottart) pour les élèves de 3e et seconde). 

Félicitations aux auteurs et merci aux organisateurs. Croisons les doigts car ces deux textes sont en très bonne compagnie pour cette joute amicale arbitrée par les jeunes lecteurs du Rectorat de Nice.



mardi 21 août 2018

Emma K. (Giuseppe Lonobile), récit librement inspiré de l'univers de Franz Kafka

Notre MILLE DEUX-CENTIEME ouvrage est sorti de presse aujourd'hui. Il est aussi le premier d'une nouvelle collection.


Mise en vente le 1er septembre 2018
66 pages - 8 euros - isbn 978-2-8071-0199-9
Pour tous à partir de 11/12 ans


La collection :
La collection Lansman Poche regroupera des écrits mis en livre à destination de lecteurs, jeunes et adultes. Ils pourront cependant, par leur nature, être dits à voix haute, voire portés à la scène en laissant une grande latitude aux créateurs qui les prendront à leur compte.
Cette collection s'adresse donc avant tout - rappelons-le - à des LECTEURS, notamment dans le cadre scolaire primaire ou secondaire en fonction du contenu. Les ouvrages ne seront pas repris dans la catégorie "théâtre" mais bien en littérature (récits, nouvelles, romans).


Le texte : 

La veille de son douzième anniversaire, Emma K. est envoyée au lit sans manger par son père qui, une fois de plus, a perdu patience. Le lendemain matin, un homme fait irruption dans sa chambre et lui annonce que sa famille est partie en voyage et qu'elle est privée de liberté. Cet homme, qui a toutes les allures d'une mouche, lui apprend aussi qu'elle rencontrera bientôt un juge mais qu'en attendant elle doit poursuivre ses activités quotidiennes, et notamment aller à l'école.  Même si elle ne comprend pas ce qu'on lui reproche, Emma est bien décidée à se défendre par tous les moyens face à cette situation pour le moins absurde... pour ne pas dire "kafkaïenne".

*

Le texte est prolongé par un dossier succinct résumant la personnalité et l'oeuvre de Franz Kafka, en particulier du roman Le procès dont Giuseppe Lonobile s'est inspiré pour écrire Emma K.


L'auteur :
Comédien et metteur en scène formé au Conservatoire royal de Mons (Belgique), il codirige, avec Céline Degreef, l'Atis Théâtre privilégiant les textes contemporains et comptant une vingtaine de spectacles à son actif. Il anime également des ateliers théâtraux pour jeunes et adultes, et participe à la gestion de l'association théâtre-éducation IThAC.

Publications chez Lansman Editeur :
   - Comme un insecte, 2014. Récit à lire et à jouer.
   - Emma K., 2018. Récit jeune public à lire et à jouer.


En guise d'introduction :
(...) L'approche des nouvelles et romans de Franz Kafka ne dépend ni de l'âge ni de la maturité du lecteur mais bien de sa capacité à faire la part du chemin qui lui permettra d'entrer, au-delà de ce qui est raconté, dans l'univers oppressant que l'on retrouve dans la plupart de ses écrits. 
Encore faut-il accepter de s'intéresser aux personnages enfermés dans des situations absurdes et angoissantes, sans véritable issue, comme s'ils étaient prisonniers d'un labyrinthe dont ils ne trouveraient pas la sortie par la faute des "gens d'en haut". 
En choisissant de plonger une jeune fille de douze ans dans un univers "kafkaïen" qui rappelle celui du Procès mais avec une grande liberté et sans concession, Giuseppe Lonobile offre certes une porte d'entrée dans l'oeuvre de Kafka. Mais il propose également aux jeunes de réfléchir sur l'absurdité d'un monde contemporain où les règles et les lois se multiplient tout en limitant la possibilité de se forger une opinion personnelle. C'est ainsi, c'est la Loi, ce sont les règles imposées par ceux qui détiennent "la vérité"... donc ça ne se discute pas.  (E. L.)


Une première version théâtralisée du texte Emma K. a été créée en avril 2018 au Théâtre La montagne magique à Bruxelles dans une mise en scène de l'auteur.

jeudi 21 juin 2018

La forêt des possibles (Andréanne Joubert)

Mise en vente le 15 juin 2018
48 pages - 10 euros - isbn 978-2-8071-0186-9
Dessin de couverture : Kévin Pinvidic

Le texte :
Dans le sous-sol d'une école primaire qui est devenu leur repère, quatre jeunes cachent un secret : Hortense, abandonnée dans ce lieu incongru. Les quatre amis en prennent soin et Hortense leur rend bien en protégeant leurs rêves et en les encourageant à être eux-mêmes. 
Cependant, un jour, un mauvais jour, on annonce que l'école a un problème : elle craque de partout. 
Lorsque le Directeur-en-personne fait entrer les Démolisseurs dans l'école pour évaluer la situation, il déclenche un véritable cataclysme. Nul ne sait ce qu'il va arriver : rénovation, transformation, déménagement ou... démolition ?
Pour les quatre amis, c'est la panique : que va-t-il arriver à Hortense ? 
La forêt des possibles est une ode identitaire à la débrouillardise et à l'intelligence de la jeunesse, à la force intérieure de chacun, et surtout à l'importance de poursuivre ses rêves même les plus fous.

L'auteure :
Andréanne Joubert travaille comme comédienne et acrobate depuis une quinzaine d'années. 
Son premier texte Noyade(s), coécrit et mis en scène avec Jean-François Guibault pour la compagnie Samsara Théâtre, récipiendaire du prix Louise-Lahaye 2014 du CEAD et du prix Marcel-Dubé 2017 de l'Académie des Lettres du Québec, est publié chez Lansman Éditeur. 
La forêt des possibles est son deuxième texte théâtral jeune-public.


La pièce a été crée en décembre 2017 par les finissants de l'école professionnelle du Collège Lionel-Groulx, dans une version écrite pour huit acteurs. Cette version est disponible chez l'auteure et l'éditeur.

lundi 11 juin 2018

AVIGNON 2018 - Les 9 spectacles dont le texte est publié chez Lansman.

JUILLET 2018

--> Le carnaval des ombres, Serge Demoulin / Episcène du 10 au 29

--> Les monstrueuses, Leïla Anis - Cie de l'œil brun / 11•Gilgamesh Belleville du 6 au 27

--> Si loin si proche, Abdelwaheb Sefsaf / 11•Gilgamesh Belleville du 6 au 27

--> Ô toi que j'aime,Fida Mohissen / 11•Gilgamesh Belleville du 6 au 27

--> Les préjugés, Marilyn Mattei et Marivaux / Caserne des pompiers du 7 au 23

--> Demain vite !, Michel Bellier - Cie Le Nouveau Ring / Le Cabestan du 6 au 29

--> Les insoumis, Carole Prieur - Arbre compagnie / Espace Roseau du 6 au 29

--> Habbat Alep, Gustave Akakpo Adjigninou- Cie Acétés / Théâtre de l'Isle80 du 6 au 15

--> Monsieur Agop, Jean-Charles Raymond - Cie La Naïve / Le Chêne noir du 7 au 29

--> Le trait d'union, Guillaume Kerbusch - Cie Trou de vert / Ecole du spectateur du 16 au 29

N'hésitez pas à nous en signaler d'autres qui nous auraient échappés.